29 avril 2010

Providence de Valérie Tong Cuong

Moi qui m'étais promis de mettre à jour régulièrement ce blog, je ne suis pas trop à la hauteur en ce moment. C'est que je ne vois pas le temps passer... je ne fais que bosser sur ma thèse et les journées passent à une vitesse... Trop vite d'ailleurs pour être des journées de 24 heures... je pense qu'il va falloir que je sois plus attentive parce que je suis sûre qu'on m'a piqué 2-3 heures... ou peut-être même plus. Bon, en tous cas, il y a une activité à laquelle je continue à me consacrer quoiqu'il arrive (enfin, à part manger du chocolat je m'entends !) c'est la lecture. Il y a eu un paquet de bouquin depuis le dernier dont je vous avais parlé, mais là, celui que je viens de finir c'est celui de Valérie Tong Cuong, Providence.

P1400823

Un livre facile et agréable à lire. L'écriture est fluide, le style familier. Et surtout le livre est plein d'un optimisme qui fait du bien en ce moment. Dans cette histoire, l'auteure fait se croiser les destins de plusieurs personnes, chacun changeant la vie les uns des autres de manière irréversible et tant mieux ! Tout démarre avec un fameux "accident voyageur dans le métro", une tragédie dont ne va sortir que des choses positives au final. A partir de là, un véritable engrenage, une mécanique se met en marche pour donner à tous ce bonheur dont ils méritent, eux qui n'ont jamais été emplis d'autre chose que ce sentiment terrible d'indifférence et d'invisibilité.
Cette impression que quelqu'un tire les ficelles pour permettre à chaque chose d'être à sa place au moment exact où tout doit se passer m'a vraiment fait du bien, moi qui en ce moment ai plutôt l'impression de ne rien contrôler. Je me dis alors que ça serait sympa, et surtout confortable, si quelqu'un savait où j'allais justement et que ce flou n'est que passager, voire même une illusion... Mais bon, pour revenir au livre, j'ai beaucoup aimé le regard juste que Valérie Tong Cuong pose sur la vie et sur nous, les hommes. Un regard plein de tendresse, malgré les défauts de certains personnages qu'elle ne manque pas de souligner.
Un livre que je recommande (et que je ne manquerai pas de mettre de côté pour ma belle-sœur adorée !) !

Posté par Pour ta pomme à 13:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Providence de Valérie Tong Cuong

    Je te l'emprunterai bien pour cet été, lorsque j'aurais le temps....
    En échange, je te passerai de la chick-lit qui détend bien les neurones exténués.
    Je viens de finir "l'homme qui voulait être heureux" de Laurent Gounelle. J'ai adoré ; c'est le parcours initiatique d'un voyageur à Bali (tiens, Bali ???) qui rencontre un maitre à penser. Ce livre est vraiment excellent.
    Biz

    Posté par Y, 30 avril 2010 à 08:17
Poster un commentaire